Savoir dominer ses émotions(1)

La paresse, la colère, le découragement sont autant d’émotions qui nous amènent à vivre des déboires. Dieu nous appelle à dominer sur ces sentiments afin de porter du fruit et d'être efficaces pour son œuvre.

Dans mon activité professionnelle, j’ai pu observer que les personnes qui réussissent possèdent un trait de caractère en commun : une grande discipline personnelle.

Les personnes qui connaissent le succès sont prêtes à faire les choses difficiles que la majorité des gens refuse de faire, elles contrôlent leurs humeurs, elles respectent leurs engagements, et n’agissent pas en fonction de leurs émotions.
Les personnes qui font quelque chose, même lorsqu’elles n’en ont pas envie, sont celles qui font avancer le monde.

Le thème de ce message est : savoir dominer ses émotions.

Tant de personnes laissent leurs sentiments dominer dans leur vie :

  • Elles ont envie de crier quelqu’un, alors elles crient.
  • Elles se sentent fatiguées, alors elles ne font rien.
  • Elles se sentent tristes, alors elles se laissent aller à la dépression.
  • Elles se sentent en position de force, alors elles rabaissent les autres.
Mais attention ! Nous ne pouvons pas agir selon nos impulsions personnelles, et espérer obtenir du succès dans notre vie.

Nous ressentons tous des émotions, et nous pouvons les sentir s’élever au dedans de nous. Mais nous pouvons prendre la décision de les contrôler et de ne pas les manifester. La discipline personnelle nous amène à faire les bons choix.

Quand tu sens que tu vas prononcer une parole qui ne doit pas l’être, tu as le choix de te dire : « Non ! Je ne vais pas le dire ». Tu as le pouvoir de discipliner ton langage afin de ne pas avoir des paroles qui pourraient altérer les relations que tu entretiens avec d’autres personnes.

Jusqu’où sommes-nous capables de supporter une situation, avant de perdre notre sang froid et de laisser nos émotions prendre le dessus ?

Avoir de la discipline

Mon désir est que vous alliez de victoire en victoire et que votre vie soit jalonnée de succès. Pour cela, je souhaite que vous dominiez sur tous ces sentiments qui vous font défaut.

Lorsque tu ressens de la colère, apprends à discipliner cette émotion en pardonnant et en ayant un regard d’amour. Alors, elle ne dominera plus ta vie, et cela t’évitera bien des déconvenues.

Domine la paresse car elle t’amène à ne pas faire quelque chose qui pourtant t’aurait permis de recevoir un compliment, une promotion, une bénédiction de Dieu.

Combats le découragement. Les choses ne se passent pas toujours comme nous le désirerions, et nous baissons les bras, nous nous apitoyons. Mais refuse cette attitude, et apprends à discipliner ce sentiment de découragement qui peut naître en toi. Applique-toi à garder une attitude positive en toutes circonstances.

Réjouissons-nous car nous ne sommes pas seul dans cette lutte. Dieu est à nos côtés pour nous aider à garder la bonne attitude. Par sa vie, Jésus nous a montré comment maîtriser nos émotions afin d’être victorieux quelle que soit la situation. Et lorsque nous faisons quelque chose qui nous semble difficile, c’est alors que Dieu travaille notre caractère et le rend meilleur. C’est dans ces moments-là que Dieu nous amène à croître spirituellement. Si nous apprenons à pardonner, même lorsque cela n’est pas de notre faute, alors nous grandissons et que nous portons du fruit.

Mais le problème aujourd’hui est que trop de personnes ne veulent pas payer ce prix pour marcher dans la victoire. Elles veulent juste une vie facile : ne pas respecter leurs engagements, changer de route pour ne pas avoir à affronter les problèmes, s’isoler plutôt que d’apprendre à maîtriser leur caractère.
Cette attitude est facile, mais elle ne règle rien ! Tant que l’on ne change pas ce qui ne va pas, tant que l’on ne décide pas d’affronter un problème, celui-ci demeure et revient sans cesse.

Nous devons être conscients que si nous voulons grandir et vivre le meilleur de Dieu, alors nous devrons prendre des chemins difficiles. Nous vivons dans une société dans laquelle chacun souhaite faire ce qu’il veut, personne ne veut plus obéir ni ordonner sa vie. Pourtant, il s’agit là de la clé du succès: pour réussir, nos vies doivent être disciplinées.
Cela est dur d’aimer les personnes, surtout quand elles ne nous aiment pas. C’est pénible d’avoir une bonne attitude et d’être patients avec ces personnes. Mais c’est pourtant à cela que le Seigneur nous appelle.

Le regret

Avoir de la discipline de vie est quelque chose de difficile. Mais il y a un autre sentiment qui peut-être bien plus douloureux : le regret.

Ne pas accomplir ce que Dieu avait prévu pour nous va nous amener à éprouver la souffrance du regret. De plus, ce sentiment ne s’éteint pas : une fois l’opportunité passée, on regrettera toujours de ne pas l’avoir saisie. C’est un sentiment terrible car la personne savait qu’elle avait les capacités, mais elle a laissé parler sa paresse. Ce sentiment empêche de saisir les opportunités, et amène à vivre une vie qui stagne, qui n’avance pas, qui demeure toujours au même stade. Et la personne regrette de ne pas avoir saisi l’opportunité par manque de discipline.

En tant que croyants, nous devons prendre conscience que nous sommes des disciples et que Dieu est un Dieu d’ordre. Si le monde dans lequel nous sommes est de moins en moins cadré, nous, nous avons le choix d’être disciplinés. Cela peut nous paraître dur d’obéir à un planning que Dieu nous fixe, mais c’est pour notre bien. Et cela nous est d’autant plus profitable que la difficulté de la discipline n’est rien comparée à la douleur de regret.

Hébreux 13 : 17

17 Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte; qu'il en soit ainsi, afin qu'ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui ne vous serait d'aucun avantage.

La graine que nous semons aujourd’hui, nous la récolterons toujours dans le futur. Faire uniquement ce que l’on a envie à l’instant présent est une vision à court terme. Sur le moment, la personne se sent libre, bien. Mais plus tard, lorsqu’elle ne récoltera aucun fruit, elle aura le goût amer du regret parce qu’elle n’aura pas fait ce qu’elle aurait dû faire, et que cela lui coûte cher.

Faire uniquement ce que nous voulons ne produit rien et engendre le regret par la suite. Mais lorsque nous nous disciplinons et que nous rentrons dans la vocation à laquelle le Seigneur nous appelle, alors nous portons du fruit.

L’obéissance

L’obéissance est aussi une valeur importante car elle évite bien des erreurs. Et même si cela est de plus en plus contesté de nos jours, nous devons écouter ceux qui ont l’autorité. Un enfant doit apprendre à écouter ses parents. Je comprends que pour un jeune qui a envie de sortir, d’être avec ses copains et ses copines, de jouer au jeu de la séduction du monde, cela lui est difficile d’écouter ses parents quand ils lui disent de ne pas sortir le soir. Mais combien la sagesse des parents est importante pour préserver l’enfant des tentations et des difficultés de ce monde. Et combien ceux qui n’écoutent pas regretteront leur désobéissance car leur vie sera sans fondements et qu’elle ne portera aucun fruit.

D’autres personnes s’insurgent et disent : « Moi je ne veux pas faire cela ! ». Mais elles ne se rendent pas compte qu’avec de tels propos, elles se limitent elles-mêmes. Elles s’empêchent de rentrer dans ce que Dieu veut pour elles. Elles pensent que la bénédiction de Dieu viendra d’elle-même. Mais c’est faux. Dieu nous appelle à entreprendre et à avoir une vie bien gérée, bien cadrée. Dieu est là pour bénir notre travail, pas pour le faire à notre place. Puis un jour, elles se rendent compte qu’elles se sont obstinées dans l’erreur, et que cela les a amenées à passer à côté de beaucoup d’opportunités. Alors vient le dur sentiment du regret.

L’obéissance et la discipline sont deux attitudes qui sont difficiles, car elles nous entraînent à faire des choses que l’on pas envie de faire.

Mais si tu apprends à régner sur tes émotions, à discipliner ta vie, à obéir à Dieu et à son Serviteur, alors tu auras dans tes mains les clés pour triompher et être un leader.
Pour nous aider et pour nous encourager à adopter ce style de vie, nous pouvons nous appuyer sur Dieu et regarder à son Fils Jésus-Christ. Dieu dirige toutes choses, Il nous fait justice, Il aplanit les difficultés et Il donne la victoire.

Au travers des difficultés et des tribulations, un Serviteur de Dieu est sûr d’une chose : c’est Dieu qui est le Maître. Par moments, on peut ne pas comprendre une épreuve ; mais parfois, il faut un mal pour un bien. Un temps difficile peut amener quelque chose de nouveau et de bon dans notre vie. C’est pour cela que peu importe la situation que nous traversons, nous devons toujours écouter ce que Dieu nous dit car Il connaît et dirige toutes choses.

Arrêtons de passer notre temps et notre énergie à nous focaliser sur ce qui ne va pas, sur les critiques, sur les déceptions ! Mais concentrons-nous sur ce que Dieu veut que nous fassions ; alors nous verrons les situations se transformer, et nous irons de l’avant...

  • 2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×